INDONÉSIE

(TOUR DU MONDE)

L’Indonésie est considérée aujourd’hui comme le plus grand archipel du monde avec 18 306 îles dont 6 000 non habitées, entourés de l’océan Pacifique, l’océan Indien et de nombreuses mers. De nombreux sites de l’Indonésie sont inscrits au patrimoine de l’UNESCO, que ce soit les paysages culturels de Bali, le parc national à Java ou encore les forêts tropicales équatoriales de Sumatra dans lesquels tigres, éléphants, serpents ou même orangs-outans cohabitent. Obligé, j’irai à leur rencontre : Je veux jouer avec un tigre moi ! L’Indonésie à la végétation luxuriante se protège des cultures étrangères afin de se préserver elle et sa nature fascinante bien que les activités humaines en forte augmentation mettent en danger la biodiversité. L’indonésien est la langue officielle, proche du malais, mais plus de 670 langues et dialectes sont comptées dans les 300 ethnies qui peuplent le pays, dont l’anglais. L’Indonésie est aujourd’hui l’un des pays avec les meilleures prévisions de croissance malgré la crise économique, et l’un des pays où la population est la plus chaleureuse.

Monnaie : Roupie indonésienne (1 Euro = 16 964.96 Roupie indonésienne)
Politique : République dirigée par Joko Widodo depuis 2014
Capitale : Jakarta (664 km² avec 9 756 944 habitants)
Superficie : 1 904 569 km² (presque 4 fois la France)
Population : 260 580 739 habitants (4ème pays le plus peuplé du monde)
Gastronomie : Le riz est encore une fois l’aliment principal de la cuisine indonésienne. Mais les œufs, la viande, les fruits de mer, le poisson, les légumes et les épices sont aussi présent dans leurs assiettes. Mais vous pourrez bien sur manger quelques plats italiens ou mexicains dans certains endroits touristiques.
Religion : Islam sunnite (1er pays à majorité musulmane pour le nombre de croyant, 87 % de la population est croyante)
Décalage horaire (par rapport à la France) : + 5 heures
Fête nationale : 17 août (proclamation de l’indépendance de l’Indonésie).

Indonésie Placeholder
Indonésie

MON RESSENTI

Durée : 17 jours

L’Indonésie est probablement la destination surprise de mon aventure, tant par ses paysages que par sa population. Quand on me parlait de Bali, je voyais des plages paradisiaques et peu de choses à visiter. Quelle erreur ! En réalité, l’Indonésie est très sauvage et cache de nombreux trésors naturels.

Prendre un scooter, tomber sur des endroits improbables, voir beaucoup de rizières qui sont pour moi parmi les plus belles du monde, faire de la balançoire en pleine nature, mais surtout découvrir une population extraordinaire où j’ai fait la rencontre d’un vieil homme qui nous a hébergé chez lui et qui deux jours plus tard, pleurait car nous partions. La plus belle population que j’ai rencontré durant mon tour du monde.

Et bien sûr sans oublier, la plus belle rencontre de ce voyage : la voyageuse backpackeuse qui, aujourd’hui n’est rien d’autre que ma petite amie. Incroyable non? 😀

  • Ce que j’ai le plus aimé : sa nature sauvage, ses plages, des treks assez uniques dans des volcans, sa population incroyable.
  • Ce que j’ai le moins aimé : temps de trajet, routes mal entretenues, ma carte bancaire avalée par un distributeur.

FORMALITÉS

VISA 

Pour un séjour de moins de 30 jours, tu n’as pas besoin de visa si tu arrives par les principaux ports et aéroports du pays (dont ceux de Bali, Lombok, Jakarta, Surabaya, Yogyakarta). Il faudra juste te munir de deux photos d’identité, d’un passeport avec une validité d’au moins 6 mois avant la date d’expiration du visa. Le visa ne pourra être apposé que sur un passeport dont la durée de validité est supérieure ou égale à six mois.

Si tu souhaites séjourner en Indonésie durant plus de 30 jours, il te faudra un visa et celui-ci te coutera environ 30 €, renouvelable une fois seulement.

Attention : Ton passeport ne doit pas avoir de page(s) déchirée(s) ou abimée(s). Si c’est le cas, il peut être possible que tu ne puisses pas rentrer dans le pays.

 

➠ SÉCURITÉ

Pour tout séjour dans un pays étranger, tu dois rester vigilant. En Indonésie, tu ne devrais pas avoir trop de problèmes. Hormis les risques de catastrophes naturelles et terroristes,  fais attention à ne pas te faire avoir par des arnaques. Juge bien en amont et ne dis pas oui tout de suite ! N’hésites pas également de négocier. 

L’Asie est réputé comme un continent sécurisé et où les gens vivement paisiblement.

ARIANE, tu connais ? 

Lors de tes déplacement à l’étranger, il est important que tu t’inscrives sur “Ariane”. Cela permet au ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères de connaître tes déplacements en cas de catastrophes naturelles, de disparition ou tout autre incident qui pourrait t’arriver lors de ton séjour à l’étranger.

C’est simple, efficace et gratuit. C’est également très important lorsque tu visites des pays qui ne sont pas très touristiques et que tu souhaites découvrir des endroits peu fréquentés.

 

➠ VACCINS ET MÉDICAMENTS

Avant de partir en Indonésie, renseigne toi sur les mises à jour de tes vaccins. Aucun vaccin n’est obligatoire mais certains sont fortement recommandés :

  • L’hépatite A et B, recommandés le plus souvent pour les séjours longs ou dans les régions plus rurales.
  • Encéphalite japonaise, recommandée si tu vas dans les campagnes profondes
  • Rubéole-oreillons-rougeole (ROR) chez l’enfant
  • Paludisme (fortement recommandé)

Le mieux est que tu appelles un hôpital CHU en prenant rendez-vous au service des “Maladies infectieuses et tropicales”. Ils te conseilleront parfaitement !

L’est du robinet n’est pas potable en Indonésie, mieux vaut privilégier l’eau en bouteille ou des boissons bouillies telles que le thés ou le café. Sinon, tu peux opter pour la paille Lifestraw qui filtre l’eau à 99,99 % et encore mieux, la gourde Lifestraw Go.

Pour éviter de payer des sommes astronomiques en te faisant hospitaliser ou aller simplement chez le médecin, je te conseille de souscrire à l’assurance CHAPKA.

 

➠ COÛT DE LA VIE

Le coût de la vie en Indonésie est en moyenne 52% moins cher qu’en France et 1€ égal environ 15 500 Roupies Indonésienne. Même si le coût de vie en Indonésie est bien inférieur à celui de la France, il augmente de plus en plus dû à l’augmentation de touristes. 

➥ Pour les paiements, privilégies l’espèce mais tu trouveras des distributeurs dans les grandes villes. Et si tu veux éviter les frais bancaires lorsque tu retires, je te conseille de souscrire à la carte bancaire N26.

 

➠ CONNEXION INTERNET

Y’a internet en Indonésie ? La wifi fonctionne assez bien dans les hôtels ou Guest-houses, la 4G (LTE) également. 

Quand je suis arrivé à l’aéroport de Kuta (Bali), j’ai pris une carte prépayée. Il est également possible de prendre un abonnement. 

 

 SE LOGER 

A savoir : L’Indonésie est le pays où le ratio des hôtels sont les meilleurs qualité/prix (surtout à Ubud, Bali)

 

  • Logements que j’ai testés à Bali

⇢ Kuta (shopping addict) : The Diana Suite, un superbe petit hôtel plutôt bien situé avec piscine. On y mange très bien ! Pour environ 20 € la nuit, tu auras une chambre spacieuse de 40 m²avec une belle salle de bain privative et petit déjeuner. 

 

⇢ Jimbaran (Nusa et le temple d’Uluwatu) : Kampung 168 Jimbaran, bel hôtel. C’est propre et il y a une piscine extérieure. La nourriture y est très bonne. Compte environ 15 € pour une chambre double avec salle de bain privative.

 

⇢ Ubud (Monkey Forest, grandes balançoires en pleine nature et Mont Batur) : Sapulidi Resort Spa & Gallery Bali, un petit bijou parfaitement situé ! Pour 45 € la nuit, tu auras une très grande chambre de 55 m²avec vue directement sur les rizières depuis le petit patio. La chambre donne sur une salle de bain extérieure avec baignoire et douche en pierre. Ce n’est pas tout : piscine privée ainsi que petit-déjeuner compris ! L’un des plus bels hôtels de mon tour du monde, et qualité / prix, c’est introuvable ! 

 

Autre petit logement sur Ubud : Taman Dewangga House. Pour 13 € la nuit, tu auras tout le confort avec une petite chambre très cosy ainsi qu’une salle de bain privative. Possibilité de se restaurer sur place, bon et pas cher ! Possibilité de réserver directement avec l’hôtel notamment l’excursion de nuit pour l’ascension du Mont Batur (pas cher par rapport aux agences).

 

Info : Ne pouvant me rendre aux îles Gili pour conditions météorologiques, j’ai décidé de passer 3 jours dans le village de Munduk. Très joli ! 

 

⇢ Munduk (la nature et le calme) : Villa Sangkih, homestay unique avec chambre classique et luxueuses ! L’une de mes plus belles rencontres avec les propriétaires. Si accueillants ! Prix entre 25 et 65 € la nuit.

 

Anecdote : C’est le cousin (qui parle parfaitement anglais) du couple sénior qui gère le homestay, crée en 2018. Le grand père m’expliquait beaucoup de choses et il était très intéressé, malgré la barrière de la langue. Il a d’ailleurs été en France étant plus jeune et à gravi le mont blanc. Il a également fait un tour d’Europe avec son instrument de musique, tu auras l’occasion de le tester si tu te rends ici. J’avais réservé une chambre sur “Booking” deux nuits en chambre de 60 m². Le cousin n’était pas là le premier soir, donc c’est le grand père qui m’a accueilli avec sa femme et ils m’ont installé dans une petite chambre rudimentaire. Je n’ai rien dit ! Le lendemain, le cousin est arrivé et pour s’excuser (car le couple de séniors se sont trompés de chambre), il nous a donné pour le même prix sa plus belle chambre dans une petite villa avec une vue imprenable sur les rizières. C’était magique ! 

Le vieux monsieur a également crée une cascade avec une piscine naturelle que seuls les habitants du village connaissent. J’y suis allé et c’était sublime, zéro touristes ! Je te donne les bons plans dans mes articles.

 

Autre logement que j’ai testé à Munduk avant de partir sur Java : Kori Homestay & Amreta Yoga Class : Bel homestay avec des chambres contentant un grand lit et une salle de bain privative ainsi que le petit déjeuner compris pour environ 20 € la nuit.

 

⇢ Gilimanuk (dernière nuit avant l’île de Java) : Hôtel Lestari, petite chambre correcte avec salle de bain et petit déjeuner pour 19 € la nuit. 

Des indonésiens, qui avait une chambre au sein de l’hôtel m’ont invité à prendre de la vodka locale. On a écouté de la musique et bien parlé. Ce sont des moments comme ça que l’on souhaite lorsque l’on voyage, non ? 

 

  • Logements que j’ai testés à Java : 

 

⇢ Ketapang -> Banyuwangi (arrivée en bateau à Ketapang afin de voir le volcan du Kawah Ijen, réputé pour son souffre) : Banyuwangi Homestay

Lorsque je suis arrivé au port, un monsieur m’a tout de suite accosté. J’étais fatigué et je ne savais pas trop où aller à ce moment donc je l’ai écouté. Je lui ai dit que j’étais venu ici pour me rendre au Kawah Ijen. Après divers échanges, il m’a proposé de m’emmener dans son homestay où habitent également sa femme et son enfant. Et que je puisse me reposer avant de partir à l’aventure sur le Kawah Ijen (ascension de nuit). 

 

J’ai accepté, et pour 5 € la chambre avec une petite salle de bain commune (maison très propre), il m’a emmené du port jusqu’à son logement situé exactement à Banyuwangi.

Une fois sur place, il m’a proposé à manger, et il est allé me chercher une pizza. On a beaucoup parlé et le soir, il m’a déposé au départ de l’ascension du Kawah Ijen avec un prêt du masque à gaz. Je me suis reposé et c’était parti ! 

Personne très sympathique et le homestay est top pour une nuit ou une pause avant de rejoindre le volcan. 

 

⇢ Yogyakarta (après 16 heures de route en bus, direction la grande ville connue pour ses Temples de Borobudur et de Prambanan) : Omah Qu

Très bel hôtel bien situé, avec une grande chambre double et salle de bain privative (très propre) pour environ 16 € la nuit

 

⇢ Jakarta (direction la capitale en avion) : Days Hotel & Suites by Wyndham Jakarta Airport

Un très grand hôtel situé non loin de l’aéroport pour une fin de séjour. Grand chambre chambre double avec salle de bain privative et petit déjeuner (buffet) pour environ 30 € la nuit. 

Cet hôtel comprend notamment une grande piscine. La propreté est au rendez-vous ! 

 

 TRANSPORTS

En Indonésie, je te conseille de tester la plupart des transports (bateau, scooter, tuk-tuk et bus). 

Tu mettras beaucoup de temps à rejoindre certaines villes, je te conseille de prendre un taxi ou un GRAB (le Uber asiatique) qui est topissime et bien moins cher !

Attention à Ubud, c’est la guerre entre les taxis et Grab. Il est possible que tu ne pourras pas toujours prendre un Grab car les taxis leur interdisent certains accès. 

 

 MEILLEURE SAISON POUR VISITER L’INDONÉSIE

La meilleure période pour voyager en Indonésie est entre mai et octobre.

Si tu ne souhaites pas être envahi par les autres touristes, je te conseille d’y aller en juin ou en septembre.

 

 ÉLECTRICITÉ

Tu n’auras pas besoin d’adaptateur. Ce sont les mêmes prises qu’en France.

MES ARTICLES ARRIVENT VITE voyage kirghizistan